background-image
Réservez maintenant un essai sur route
Réservez maintenant directement en ligne.

Technique visionnaire & innovation

Le 29 janvier 1886, Carl Benz enregistre son véhicule à moteur à essence auprès de l’Office impérial des brevets. La spécification du brevet DRP 37435 est considérée comme le certificat de naissance de l’automobile. La première voiture à moteur breveté du nom (Patent-Motorwagen) voit ainsi le jour. Gottlieb Daimler et Wilhelm Maybach développent également des moteurs à combustion en même temps que Benz. Ces trois personnes peuvent être considérées comme les pères de Mercedes-Benz. Depuis 1902, Daimler-Motoren-Gesellschaft (DMG) possède la marque Mercedes, protégée par un brevet, porte le prénom de la fille de l’homme d’affaires Emil Jellinek, actif dans le commerce de véhicules Daimler et pilote de courses automobiles sous le pseudonyme de Mercedes. Pour la première fois en 1910, les véhicules affichent l’étoile à trident caractéristique à l’avant sur le radiateur. En 1926, les deux plus anciennes usines automobiles du monde, DMG et Benz & Cie, fusionnent pour former Daimler-Benz. La marque Mercedes-Benz voit ainsi le jour ;la bonne étoile devient symbole de qualité, d’innovation et de sécurité sur les routes. Dans les années 1930, les légendaires Flèches d’Argent façonnent l’image de marque. Dernièrement, une équipe d’usine réitère ces succès en Formule 1032. L’écurie remporte le championnat du monde des constructeurs de 2014 à 2017 et, à la même période, également le titre de meilleur pilote avec Lewis Hamilton et Nico Rosberg. Derrière ces succès, la filiale AMG, fondée en 1967, met également son expérience de la course automobile au service de la route avec des voitures hautement performantes. La plus légendaire d’entre toutes : la 300 SL de 1954, le premier véhicule de série à portes papillon (SL signifie super light, ultraléger). Aujourd’hui, le groupe, basé à Stuttgart, compte parmi les principaux constructeurs de véhicules de classe supérieure et de luxe.

Modèle à succès :

Mercedes-Benz GLA

Avec la deuxième génération du GLA, Mercedes-Benz complète sa famille de véhicules compacts. Le SUV au dessin sportif et robuste, plus haut de 10 cm que son prédécesseur, se présente plus mature et dispose d’une foule de technologies pour plus de plaisir de conduite et de sécurité.

Le modèle électrisant

Mercedes-Benz EQA

Le Mercedes-Benz EQA 250, SUV compact à traction intégrale, vient compléter la gamme électrique EQ. Le SUV électrique développant 190 ch est également disponible en version EQA 250 AMG et offre une autonomie de jusqu’à 426 km.

La nouvelle dimension

Mercedes-Benz Classe C

La nouvelle Mercedes-Benz Classe C place la barre nettement plus haut dans son segment à partir de 2021. Au niveau du style et de la technologie, elle reprend de nombreux éléments de la Classe S et est, pour la première fois, proposée parallèlement en version berline et en version break. La Classe C est également disponible en version hybride rechargeable.

Mercedes-Benz GLA : consommation mixte 7,1 (équiv. ess. 8,0)–8,5 l/100 km, émissions de CO2 162–192 g/km plus 30–43 g/km de la fourniture de carburant, rendement énergétique B–E
Mercedes-Benz EQA 250 : consommation mixte 20,4 kWh/100 km, émissions de CO2 0 g/km, rendement énergétique A
Mercedes-Benz Classe C : consommation mixte 6,1–8,5 l/100 km, émissions de CO2 159–192 g/km, rendement énergétique B/D/E

clear