Partie intégrante du monde automobile Emil Frey, le centre de développement et de compétence a accès à une infrastructure moderne : un atelier hautement spécialisé avec banc d’essai, carrosserie, tôlerie et atelier de peinture. Dans les ateliers, on est en mesure de travailler le métal et de fabriquer des pièces sur mesure.

De toutes nouvelles possibilités s’ouvrent grâce à ce déménagement et aux compétences existantes. « Le nouvel atelier nous procure l’infrastructure qui nous permettra à l’avenir de développer et de construire de plus en plus de véhicules de course pour des constructeurs. De plus, nous pouvons désormais offrir à nos pilotes, ainsi qu’à des externes, une préparation optimale aux conditions de course grâce à notre propre simulateur et à notre salle de sport spécialement équipée pour les pilotes. », explique le chef de team, Lorenz Frey. 

 

 

Emil Frey Racing Centre :

le bastion du sport automobile

En février 2018, le nouveau centre d’entraînement et de développement a été inauguré à Safenwil. Les conditions optimales sont réunies à l’Emil Frey Racing Center pour le succès du team de la maison. Ainsi, la dernière étape vers la professionnalisation est franchie.

Durant ses premières années, Emil Frey Racing était domicilié dans le même bâtiment que celui du pôle logistique d’Emil Frey SA. Cependant, en août 2017, le team a pu emménager dans un hangar spacieux spécialement conçu et agencé pour répondre à ses besoins.

La surface de 1200 m2 accueille à l’étage inférieur les voitures de courses, les ateliers et un simulateur de conduite et, à l’étage supérieur, une salle de sport ainsi que les bureaux des quelques 25 collaborateurs et techniciens. Cette association réussie d’un atelier à un centre représentatif lui confère, aux yeux du visiteur, un caractère de showroom noble.


Prodige technique


Le Racing Team est particulièrement fier de son simulateur de course high-tech qui permet à ses pilotes ou bien à des pilotes externes de connaître tous les circuits, jusque dans leurs moindres détails. Trois projecteurs de haute performance projettent fidèlement le circuit sélectionné et son environnement pendant la course – ainsi que le pilote les verraient réellement selon la vitesse – sur l’écran géant concave de 180 degrés placé devant le cockpit.

Une construction hydraulique informatisée simule le circuit affiché en parfaite synchronisation avec la vitesse, la trajectoire et même la voiture sélectionnée. Rien n’échappe au « sim », pas même les plus petites bosses, ornières ou rainures dans l’asphalte. En effet, la position du spoiler arrière, la pression et température des pneus ou encore la géométrie des roues et le niveau d’adhérence qui en résulte peuvent être pris en compte et modifiés à loisir.



Plus sur le simulateur