Emil Frey Racing

Prêt pour le défi

Après des tests d’hiver intenses et d’innombrables kilomètres d'essai, Emil Frey Racing redémarre dans la saison 2017 avec deux Emil Frey GT3 Jaguar aux Blancpain GT Series. Le moment fort et le défi par excellence sont évidemment les 24 Heures Spa-Francorchamps. Mais aucune des cinq courses d’endurance auxquelles participent des pilotes de haut niveau n’offre une petite pause.

 

Après Pâques, ça devient sérieux. On verra le week-end des 22 et 23 avril 2017 à Monza. Le premier affrontement est la première des cinq courses du Blancpain GT Series Endurance Cup 2017 – sans doute la catégorie de course Gran Turismo la plus attractive et la plus spectaculaire au monde. Sur le circuit extrêmement rapide au nord-est de Milan, puissance et bonne aérodynamique sont demandées.

Le chef d’équipe Lorenz Frey, le Spagnol Albert Costa Balboa et le Monégasque expérimenté Stéphane Ortelli conduiront l’Emil Frey Jaguar GT3 durant la saison 2017 avec le numéro 14. Pour la voiture sœur avec le n° 114, l’Autrichien Christian Klien et le Suisse Jonathan Hirschi reçoivent le soutien de l’ancien pilote AMG allemand Marco Seefried. En outre, avec le Suisse oriental Philipp Frommenwiler, un autre « racer » expérimenté a été engagé. L’ancien pilote Porsche Mobil 1 Supercup prend le volant pour le chef d’équipe Lorenz Frey – pour le cas où ce dernier ne pourrait pas prendre le départ suite à son engagement comme chef d’équipe. On veut être préparé à toutes les éventualités.


De grands objectifs pour la saison 2017
L’Emil Frey Racing Team sera au départ dans la catégorie PRO âprement disputée (catégorie reine des Blancpain GT Series populaires) avec le bolide GT3 atteignant 300 km/h. Aux 24 Heures du Spa-Francorchamps en Belgique, le grand événement de l’année, l’équipe de Safenwil a souverainement franchi en 2016 la ligne d’arrivée avec les deux voitures et terminé la saison sur le Nürburgring avec succès au septième rang. Mais l’année dernière, l’Emil Frey Racing Team n’a pas toujours été chanceux.

« La dernière saison à Monza a été spécialement frustrante, lorsque nous avons dû abandonner la course deux virages avant la ligne d’arrivée suite à une crevaison, ce qui nous a empêché de gagner des points », se rappelle le chef d’équipe Lorenz Frey et il explique :

« Pendant l’hiver, nous avons travaillé dur, optimisé notre équipement, entraîné de nombreux arrêts aux stands et effectué un camp d’entraînement avec les pilotes. Le programme de test sur le circuit avec l’Emil Frey GT3 Jaguar a commencé en février. Les tests se sont déroulés favorablement et nous démarrons avec élan dans la nouvelle saison. Nous nous sommes fixé l’objectif de nous placer régulièrement dans le top 10. Participer aux séries de courses GT les plus dures au monde comme seul constructeur automobile GT3 privé est un objectif très ambitieux. »


Travail de développement pour Lexus

Sous le nom d’Emil Frey Lexus Racing, le programme de développement et de test pour la Lexus RC F GT3 se poursuivra aussi en 2017. Il commencera avec la première course du GT Open Championship les 29 et 30 avril à Estoril, au Portugal. La Lexus RC F GT3 sera de nouveau pilotée par Lorenz Frey comme premier pilote et ses collègues expérimentés Philipp Frommenwiler et Albert Costa Balboa. Chef d’équipe et pilote Lorenz Frey explique :

« Nous nous réjouissons de passer à une nouvelle étape du projet Lexus. L’année dernière, nous avons beaucoup appris et recueilli une énorme quantité de données. Sur cette base, nous souhaitons optimiser la RC F GT3 pour en faire une voiture de course professionnelle. Nous profitons des courses pour réaliser des tests dans des conditions de course réelles. Le classement n’est donc pas notre but principal. Mais il serait évidemment aussi génial de pouvoir poser de nouveaux jalons. »

Hannes Gautschi aussi, coordinateur d’équipe d’Emil Frey Lexus Racing, se réjouit de la nouvelle saison avec la Lexus RC F GT3 :

« Ces derniers mois, Toyota Technocraft a fait un bon travail dans le développement de la voiture. Avec une voiture de course puissante et compétitive, nous sommes désormais prêts à défier la concurrence européenne établie. Nous sommes très heureux de faire partie du projet global de Lexus et d’être l’une des deux équipes sélectionnées en Europe ayant la possibilité de conduire cette voiture et de participer à son développement.

Accéder au site web d’Emil Frey Racing