background-image

C’est du propre !

L’hygiène de votre voiture : ce à quoi il faut veiller.

Afin de nous protéger des infections, l’hygiène et la propreté comptent parmi les mesures les plus importantes en cette période de pandémie aiguë. Nous vous informerons sur ce à quoi vous devez prêter particulièrement attention dans votre voiture.

Saviez-vous qu’un volant de voiture abrite en moyenne neuf fois plus de germes qu’un siège de toilettes publiques ? Incroyable mais vrai ! Sans compter le nombre de germes sur la boîte de vitesse, les leviers, les interrupteurs, les boutons, les sièges, et – bien entendu – les écran tactiles, qui sont souvent plusieurs dans les voitures modernes. Et comme si cela ne suffisait pas, le peu de distance qui sépare les différents passagers les expose à un risque élevé d’infection, soit par contact direct, soit par voie de gouttelettes. Particulièrement en période de risque aigu de contagion, comme actuellement, il est fortement conseillé d’accorder plus d’attention à l’hygiène à l’intérieur de la voiture. Plus l’espace dans l’habitacle est restreint, plus le risque de contagion est élevé, notamment pour ceux qui se rendent tous les jours au travail en voiture.

Cibler le nettoyage de la voiture

En nettoyant régulièrement l’habitacle de votre voiture, vous réduisez considérablement le risque d’infection au contact de surfaces contaminées. Cela s’applique également aux personnes qui sont principalement seules dans leur propre voiture. Il est recommandé de nettoyer régulièrement les éléments suivants :

  • poignées de porte (extérieures et intérieures)
  • volant
  • colonne de direction
  • boîte de vitesses /sélecteur automatique
  • interrupteurs et boutons (éclairage, radio, clim, etc.)
  • accoudoirs
  • frein de stationnement
  • ceintures et boucles de ceinture
  • leviers/boutons pour régler les sièges
  • écran(s) tactile(s)
La climatisation

En règle générale, il convient de faire appel à un spécialiste une fois par an pour l’entretien de votre climatisation, lequel devra remplacer le filtre d’habitacle. En effet, des bactéries, des virus et des champignons s’y nichent, ce qui pollue l’air et peut également produire une odeur de moisi. Veillez notamment à éviter d’utiliser la fonction de recirculation de l’air si le dernier service de climatisation remonte déjà à quelque temps ; et ce surtout en période de maladies contagieuses endémiques. Lors de la recirculation de l’air, les particules en suspension virevoltent à l’intérieur de la voiture sans pouvoir s’échapper à l’extérieur.

Nettoyer

Pour nettoyer le poste de conduite ainsi que tous les éléments à forte sollicitation tactile, il suffit d’utiliser de l’eau chaude avec du savon pour les mains ou, mieux encore, du détergent pour lave-vaisselle qui sèche sans trace. En effet, comme lorsque vous vous lavez soigneusement les mains, ses ingrédients chimiques détruisent les virus. En outre, ils n’endommagent généralement pas les surfaces de l’habitable. Il en va de même pour les produits spécialement conçus pour l’entretien des cockpits. Ils nettoient en profondeur les surfaces en cuir et en plastique sans les abîmer. Leur seul inconvénient : ils peuvent rendre le volant ou le pommeau de vitesse momentanément glissant.

Désinfecter

Les produits dont l’efficacité est prouvée à effet « virucide limité » conviennent parfaitement à la désinfection car ils sont efficaces contre les virus enveloppés. Néanmoins, les désinfectants à efficacité plus large « virucide PLUS » ou « virucide », sont également adaptés. Toutefois, il est important de vérifier au préalable si les produits désinfectants endommagent les surfaces de votre voiture. Gardez à l’esprit que la désinfection n’élimine pas la saleté et ne remplace donc pas le nettoyage.

Entrer avec les mains propres

Veillez à monter dans votre voiture avec les mains propres et lavées. Sinon, vous transmettrez directement des virus, des bactéries ou des germes sur de nombreuses surfaces de l’habitacle. Ces derniers, selon leur type, peuvent survivre pendant plusieurs jours dans l’habitacle. On sait qu’ils sont capables de survivre jusqu’à une semaine sur des surfaces.

Comportement en voiture

Évitez de vous toucher le visage avec vos mains. Surtout, il faut absolument éviter de vous toucher les yeux, le nez et la bouche ! Si vous n'êtes que deux dans votre voiture, il est conseillé que le passager s’asseye à droite à l’arrière. Ainsi vous avez une plus grande distance entre vous deux afin de réduire le risque d'infection par voie de gouttelettes. Si cependant vous vous asseyez l’un à côté de l’autre, évitez de vous regarder pendant la conversation. Gardez toujours les yeux sur la route. Cela réduit le risque d’infection et augmente également votre sécurité au volant.

Service climatisation
Profitez pour 85 CHF*.

Astuces